Les derniers développements de la cause nationale au centre d'entretiens entre M. Amrani et Mme Pasquier - Youssef AmraniYoussef Amrani

Les derniers développements de la cause nationale au centre d’entretiens entre M. Amrani et Mme Pasquier

M.  Amrani  s’est entretenu avec  Mme Liliane Maury Pasquier, membre de l’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe, des derniers développements de la cause nationale.

Au cours de cet entretien, M. Amrani et Mme  Pasquier se sont félicités de l’excellence des relations entre le Maroc et le Conseil de l’Europe ; coopération lancée à la faveur du Statut Avancé du Maroc auprès de l’UE et qui se traduit notamment par une implication croissante de l’ensemble des acteurs marocains.

A ce titre, M. Amrani a précisé que le rapprochement optimal du Royaume du Maroc aux standards et aux valeurs promus par le Conseil de l’Europe converge pleinement avec la vision de S.M le Roi Mohammed VI ainsi qu’avec la politique d’ouverture et de modernisation, de consolidation de l’Etat de droit et de bonne gouvernance et constitue, un facteur d’accélération de la dynamique dans laquelle il s’est toujours inscrit.

 Les deux responsables ont saisi cette occasion pour aborder plusieurs thématiques d’intérêts communs, notamment le Sahara marocain. A cet égard, M. Amrani a mis en exergue l’action déterminante de S.M le Roi Mohammed VI pour la défense de la cause nationale, dont l’investissement personnel a été essentiel à l’aboutissement de la résolution 2099 du Conseil de Sécurité.

En effet, a-t-il ajouté, cette résolution consacre et salue les efforts du Maroc dans le domaine de la promotion et de la protection des droits de l’Homme. Elle affirme l’engagement volontariste du Maroc, qui s’est notamment traduit par le renforcement du Conseil National des Droits de l’Homme, ainsi que l’interaction volontaire du Royaume avec les procédures spéciales du Conseil des Droits de l’homme à Genève.

M. Amrani  a souligné que la résolution 2099 réaffirme la prééminence de l’initiative marocaine d’autonomie et réitère l’appréciation du Conseil de Sécurité des Nations Unies quant aux efforts sérieux et crédibles déployés par le Maroc, pour trouver une solution politique définitive à cette question, et mettre ainsi terme au statut quo devenu insoutenable et inacceptable.

Il a souligné l’urgente nécessité de résoudre définitivement ce différend artificiel dans le cadre d’une solution politique basée sur le réalisme et l’esprit de compromis. Dans ce sens, l’ensemble des parties de la région sont appelés à s’investir pleinement pour faire face aux défis qui menacent la sécurité régionale et entravent l’intégration maghrébinne.

Compte tenu de la situation régionale dont la stabilité est mise en péril par le contexte sécuritaire sahélo saharien, M. Amrani a relevé que ledit contexte impose une responsabilité particulière pour les Etats de la région. En effet, dans ces circonstances tendues, l’urgence de trouver une solution à ce différend régional est de mise.

 

média

 

attachment-1 photo-2b conference-youssef-amrani b-20 img_0051 milan-oct-2015 2016-02-12 - Youssef Amrani, Minister in Charge of Mission at the Royal Cabinet of Morocco gesticulates on the conference "The Challenges for Security Services in of Imported Terrorism in Europe" from the Middle East Peace Forum on the Munich Security Conference in Munich, Germany. Photo: MSC/dedimag/Sebastian Widmann upm 23023365664_05464c6a50_o